18,00 EUR

160 pages

Format: 13,5 x 21,5

Phonologies de l’anglais

Domaines étrangers

Si la phonologie de l’anglais fait depuis de nom­breuses années partie de l’enseignement des sections LLCER et LEA de nos universités, peu d’étudiants connaissent la multiplicité des approches qu’elle recouvre. Leur premier contact avec l’étude de la langue orale se fait souvent dans une optique de «remé­diation». Apprendre à bien prononcer les pho­nèmes, connaître l’accentuation correcte des mots, éviter d’utiliser une intonation montante dans les phrases déclaratives…, voilà l’image un peu réductrice que les étudiants ont de la phonétique et de la pho­no­logie de l’anglais. Bien sûr, ces éléments sont essen­tiels, mais il existe d’autres prolongements, nettement plus passionnants.

Ce volume, écrit par des spécialistes de l’anglais oral, a pour ambition de faire connaître les différents axes de recherche en matière de phonologie de l’an­glais. Pas plus que la grammaire, la phonologie ne se limite à une liste de règles. Les différents chapitres de l’ouvrage s’intéressent, entre autres, à la variation tem­porelle, à la variation spatiale, à la socio-phonologie, à la prosodie et à la phono-stylistique. Du plus tech­ni­que au plus esthétique, plusieurs des courants qui irriguent l’étude de l’anglais sont représentés et sauront intéresser les linguistes comme les anglicistes.