Des savoirs linguistiques aux savoirs scolaires. L’accès à la grammaire par le lexique

Laenzlinger Christopher, Péters Hugues

Linguistique et sociolinguistique

  • Ouvrage publié avec le concours de l'Université de Genève

Face à un enseignement scolaire de la langue qui s’essouffle et aux critiques qui lui sont adressées, cet ouvrage propose une nouvelle approche: l’accès à la grammaire par le lexique.
Les récents développements de la lexicologie et de la syntaxe structurale et générative permettent de clarifier les analyses de la phrase en partant des informations dont les mots – principalement le verbe – sont porteurs. Pris sous l’angle grammatical, le lexique permet de mieux structurer les niveaux (morphologie, syntaxe, sémantique et pragmatique) et de les rendre moins abstraits. Le métalangage est motivé, ce qui permet d’éviter les confusions terminologiques.
La question de la transposition didactique des savoirs linguistiques vers les savoirs scolaires est abordée d’emblée. Des séquences d’enseignement pour (a) les phrases subordonnées, (b) les compléments du nom et (c) l’accord du participe passé mises en place dans le cadre du projet « LexiGrammaIRE » montrent que la grammaire lexicale est pleinement compatible avec la démarche active de découverte préconisée par les programmes d’enseignement de la grammaire française.
Ce modèle pédagogique permet en outre d’envisager une grammaire multilingue (sont ici pris en compte le français, l’allemand, l’italien et l’anglais) sur la base de correspondances lexicales dont les informations se répercutent au niveau grammatical (formation des groupes, transformations, construction et interprétation des phrases). On montre que l’approche LexiGrammaIRE constitue une bonne base non seulement pour l’enseignement du français, mais aussi des langues étrangères et secondes.