Martel Philippe

Né en 1951, Philippe Martel est agrégé d’histoire et docteur d’État avec une thèse sur le Félibrige dirigée par Maurice Agulhon. Ancien chargé de recherches au CNRS, il a été professeur à l’Université Paul-Valéry de Montpellier, dans le département d’occitan. Il est l’auteur ou le co-auteur de nombreux articles et livres, dont Les Noms de Montpellier (avec Jacques Bres), 2001 ; Enseigner la Région (avec Pierre Boutan et Georges Roques), 2001 ; Les Cathares et l’histoire. Le drame cathare devant ses historiens (1820-1992), 2002 ; L’École française et l’occitan ; le sourd et le bègue, 2007 ; Les Félibres et leur temps. Renaissance d’oc et opinion 1850-1914, 2010 ; Mémoires de pauvres. Autobiographies en vers au XIXe siècle (avec Philippe Gardy), 2010.