ISBN/EAN 978-2-35935-063-0

15,00 EUR

140 pages

Format: 13,5 x 21,5

juin 2013

Se dire écrivain. Pratiques discursives de la mise en scène de soi

Ouvrage collectif

Linguistique et sociolinguistique

Ce livre s’intéresse aux gestes par lesquels un individu se met en scène comme écrivain. Dans les approches traditionnelles de la littérature, une telle problématique n’a pas lieu d’être : il y a d’une part les textes, d’autre part un certain nombre de facteurs sociaux et psychologiques qui permettent d’éclairer leur genèse. En revanche, pour l’approche discursive dont se réclame cet ouvrage, il faut donner toute son importance à l’activité d’ordre institutionnel par laquelle les écrivains légitiment la manière singulière dont ils assument leur statut. Ainsi, « se dire écrivain», c’est mettre en cause l’opposition spontanée entre le texte et une instance extérieure, «l’écrivain», qui n’intéresserait pas directement la littérature. En réalité, cet «écrivain» n’est ni à l’intérieur ni à l’extérieur des œuvres, il lui faut sans cesse définir la place qu’il entend occuper sur la grande scène de la littérature.