Structure et totalité. Les origines intellectuelles du structuralisme en Europe centrale et orientale

Sériot Patrick

Domaines étrangers

  • Introduction : Patrick Sériot

Tout n’a pas été dit sur le structuralisme. Des pans entiers de l’histoire de son émergence et de ses origines intellectuelles restent en attente d’investigation. En particulier, le fait qu’une large part de cette histoire se soit déroulée en Europe centrale et orientale dans l’entre-deux-guerres reste largement méconnu dans le monde francophone. C’est à reconstituer cette histoire ignorée, occultée, qu’est consacré ce livre. Son but est une enquête d’épistémologie historique sur l’apparition de la notion de «structure» au Cercle linguistique de Prague, et principalement chez ses représentants russes, à partir de la notion romantique de totalité, comme un lent et douloureux arrachement à la métaphore organiciste, dans un monde intellectuel très différent de celui de Saussure.

En couverture et de gauche à droite : Pëtr Nikolaevic Savickij, Nikolaj Sergeevic Trubeckoj et Pëtr Petrovic Suvcinskij, dans les années vingt.