ISBN/EAN 978-2-35935-337-2

36,00 EUR

208 pages

Format: 16 x 24 cm

juin 2022

Pour une théorie poétique de la narration

Six essais de S.-Y. Kuroda traduits de l’anglais (US) par C. Braconnier, T. Fauconnier et S. Patron

Ces six essais concernent le problème de la narration. Ils en interrogent les fondements linguistiques et la place que pourrait prendre une théorie plus adéquate de la fiction dans une description générale du langage. La plupart ont été publiés dans les années 1970 et doivent être replacés dans la conjoncture intellectuelle qui leur est propre. Ils sont néanmoins d’autant plus importants pour la recherche actuelle qu’ils sont longtemps restés inconnus en France.
Résumé et synthèse de l’œuvre de Kuroda, ce recueil présente les idées et les principes qu’il partage avec les autres membres de sa communauté de recherche  : l’autonomie et le primat de la syntaxe, le recours aux jugements des locuteurs, l’opposition entre la compétence et la performance, le mentalisme, mais aussi un certain nombre de traits qui contribuent puissamment à l’originalité de sa pensée  : le primat du japonais, l’intérêt constant pour la sémantique, l’inflexion philosophique donnée à la linguistique par la philosophie du langage européenne.

S.-Y. Kuroda (1934-2009) a été l’un des plus grands linguistes de sa génération. Il a étudié les mathématiques et la linguistique à l’Université de Tokyo (Japon), puis au Massachusetts Institute of Technology (États-Unis) avec une thèse sous la direction de Noam Chomsky. Il a été professeur à l’Université de Californie à San Diego et a enseigné en tant que professeur invité à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis dès sa fondation.