Molière l’Occitan, version occitana

Ouvrage en langue occitane.
Publié sous l’égide du CREO (Centre Regional per l’Ensenhament de l’Occitan fòra las acadèmias de l’airal istoric de l’occitan) de la Talvera, Molière l’Occitan revient sur les scènes 7 et 8 de l’acte II de Monsieur de Pourceaugnac de Molière, où le personnage de Lucette ne s’exprime qu’en occitan. Après reproduction facsimilé de l’édition originale (Paris, Ribou, 1670), la comparaison de ses répliques avec l’occitan «standard» montre une complète maîtrise de cette langue par Molière, malgré quelques gallicismes significatifs. On sait que Molière parcourut l’Occitanie pendant une douzaine d’années – de 1645 à 1657 – avec son Illustre théâtre, et qu’il fut sifflé à Limoges. Les répliques occitanes sont traduites en français puis en croate chiacave, support de travail pour une réflexion sur l’intercompréhension entre langues de la sphère européenne.

Ci-dessous, recension de Lou Félibrige, n. 285, nouvèmbre-desèmbre 2014, p. 29 et du Gai saber, 96e année, n° 535.