ISBN/EAN 978-2-35935-139-2

24,00 EUR

180 pages

Format: 16 x 24

décembre 2015

Le langage en sciences humaines et sociales

Si le lien entre les sciences sociales et la linguistique date du début de la constitution des disciplines, au seuil du xxe siècle, la différence entre elles s’est accentuée au cours des décennies qui ont suivi, sans que toutefois le souci de la relation entre discours et société disparaisse. Depuis les années 1960 s’est développée en sciences du langage une série d’approches reliant des matérialités linguistiques à des « extérieurs » sociaux, culturels, psychologiques, historiques, etc. Dans la continuité de la brèche ouverte plus récemment encore par certains sociolinguistes, anthropologues, sociologues ou analystes de discours vers la compréhension réciproque et en profondeur des multiples regards portés sur les pratiques langagières, cet ouvrage a pour but d’appréhender le dire dans son hétérogénéité. Plutôt qu’une accumulation de boîtes à outils issus de chaque discipline représentée (sciences du langage, sociologie, anthropologie, psychologie sociale, psychanalyse, sciences de l’éducation, sciences de l’information et de la communication) nous proposons d’envisager une approche spécifique impliquant différentes strates interprétatives dont le point commun est de considérer le langage comme une praxis sociale.