Valade Rémi

Rémi Valade (1809-1890) se forme aux méthodes actives et à l’enseignement mutuel avant de se consacrer à l’éducation des sourds-muets auprès de son frère Jean-Jacques Valade, dit Valade-Gabel. Ses succès pédagogiques, et notamment l’invention des chiffres dactylologiques, lui valent d’être nommé censeur de l’école de Bordeaux puis professeur de première classe à Paris. Il compose de 1850 à 1854 deux ouvrages remarqués sur la lexicologie et la grammaire du langage naturel des signes. Nommé censeur de l’Institution de Paris en 1866, il prend sa retraite en 1875.